Les personnes

Afin d’assurer la sécurité physique des résidents, l’EHPAD Les Tournelles a mis en place divers contrôles et procédures.

  • des contrôles sont assurés sur la qualité et l’identité des visiteurs non habituels, afin d’éviter que des éléments extérieurs ne viennent troubler la quiétude et la sécurité des résidents et de leur famille,
  • en cas de digicode, il est demandé aux personnes venant de l’extérieur de bien refermer la porte d’entrée.
  • Les portes de l’établissement sont fermées chaque jour à 19 h 30 et ouvertes le matin à partir de 7 h 00. En cas de besoin, l’accès est permis par l’équipe de nuit.
  • Une équipe de soignants assure, la nuit, la surveillance de la santé des résidents avec l’aide d’autres personnels pour maintenir sécurité et meilleur confort.
  • La sécurité dans la structure est garantie par le personnel et des dispositifs particuliers : bips appel malade en cas d’urgence, détecteurs d’incendie dans toutes les chambres reliés à la centrale de surveillance, extincteurs, portes coupe-feu, tissus non-feu (rideaux, dessus de lit, matelas, oreillers, traversins…).

Des contrôles réguliers sont effectués par des organismes indépendants.

Déplacements

L’établissement assure quelques transports dans le cadre de ses activités d’animation.

Les autres déplacements à l’extérieur, notamment pour les consultations chez les spécialistes ou pour des trajets privés sont à la charge du résident. En tout état de cause, la famille devra accompagner le résident lors de son déplacement afin d’éviter les risques liés à la désorientation.

Tabac, alcool et médicaments

Tabac
Conformément au décret n°2006-1386 du 15 novembre 2006, interdiction est faite à toute personne, de fumer dans les parties collectives, fermées et couvertes, de l’établissement.

Le fait de fumer dans un lieu à usage collectif sera, le cas échéant, puni de l’amende prévue pour les contraventions de 3éme classe. Des signalisations à l’intérieur de l’établissement vous rappellent cette obligation.

Il est également interdit de fumer sur le lit et fortement déconseillé de fumer dans les chambres. Nous attirons l’attention des résidents et des familles sur la dangerosité de cette pratique.

L’établissement, afin d’assurer la sécurité du résident fumeur contre ses actes personnels, pourra interdire l’apport d’éléments de literie non traités tels que dessus de lit, couette, coussins, matelas, y compris certains fauteuils. En outre, les dégradations apportées au mobilier et à la décoration de la chambre et liées à cette pratique feront l’objet d’une remise en état aux frais du résident, de sa famille.

Alcool

Dans le même esprit, l’usage excessif d’alcool, risquant de provoquer des perturbations dans la vie collective et de porter atteinte aux autres résidents, est prohibé.

La répétition d’incidents liés à l’abus d’alcool est de nature à entraîner la rupture du contrat de séjour.

Médicaments

Les apports, non prescrits, de médicaments sont interdits.

Ils peuvent en effet, être en opposition avec le traitement en cours ou générer une  surconsommation préjudiciable à la santé du résident. Cette automédication impliquerait, quant à ses conséquences, l’auteur de cet apport. Il en est de même, en cas de  diabète, pour tout apport excessif en sucrerie et pour tout apport de tabac et/ou cigarettes dans le cas où cela serait interdit au résident (interdiction médicale, utilisation d’oxygène, etc.)